Objectif de l'école

La simulation numérique joue un rôle à présent déterminant dans de nombreux domaines scientifiques et industriels, et à cet égard l’astrophysique ne fait pas exception. De fait, elle constitue véritablement un troisième pilier méthodologique complémentaire de l’observation et de l’approche théorique traditionnelle et sans lequel notre compréhension des systèmes astrophysiques serait très inférieure à ce qu’elle est aujourd’hui.

Or effectuer des simulations numériques en astrophysique requiert un ensemble de compétences très spécifiques et très poussées dans plusieurs domaines. On peut distinguer d’une part des aspects génériques à la simulation numérique qui vont du calcul massivement parallèle, aux méthodes numériques de mathématique appliquée en passant par l’analyse de gros volumes de données avec les logiciels appropriés ainsi que l’utilisation des grands calculateurs nationaux. D’autre part, de nombreux programmes encore appelés « codes » ont été développés au cours des dernières décennies pour traiter différents problèmes rencontrés en astrophysique. Ces codes requièrent souvent plusieurs années de développements par une communauté de développeurs et d’utilisateurs. L’utilisation et le développement de ces codes sont incontournables pour les chercheurs confirmés ainsi que pour les étudiants, notamment durant leurs thèses.  Or la simple prise en main de ces outils constitue une difficulté qui nécessite une formation spécifique.

L'objectif de l'école sera la présentation de plusieurs codes communautaires qui jouent un rôle important en astrophysique aussi bien pour ce qui est des aspects théoriques, à savoir les méthodes mises en oeuvre, que d'un point de vue pratique. A cette fin des sessions pratiques seront organisées l'après-midi. 

Programme et orateurs

L’organisation de l'école sera comme suit : 

-2 cours théorique chaque matin au cours desquels seront abordés aussi bien les aspects pratiques (techniques liées au calcul intensif, présentations et descriptions des infrastructures nationales), que des aspects plus fondamentaux (analyse numérique et schémas). Un descriptif pratique (type « mode d’emploi ») des codes sera également donné afin de permettre aux participants de démarrer rapidement à utiliser les codes lors des séances de l’après-midi.

-1 séminaire scientifique en rapport avec l’utilisation du calcul intensif en astrophysique et couvrant tous les grands domaines

-après-midi consacrés aux travaux pratiques. A cette fin les intervenants auront pris soin non seulement de présenter les codes mais également de proposer des exercices de différents niveaux (allant de la manipulation élémentaire jusqu’au petit projet de recherche) afin que chaque participant, puisse, selon son niveau et ses attentes trouver l’exercice qui lui convient le mieux. Les intervenants sont présents lors des séances de l’après-midi et peuvent donc aider les participants.

 

Six  sessions seront organisées : 

  • codes Lagrangien de type SPH (smooth particle hydrodynamics) illustré par le code ndspmhd

Orateur : Guillaume Laibe (ENS Lyon)

 

  • codes à maillage adaptatif illustrés par le code RAMSES

Orateurs : Benoit Commerçon (ENS Lyon) et Patrick Hennebelle (CEA)

 

  • codes basés sur des harmoniques sphériques illustrés par le code MAGIC

Orateur : Thomas Gastine (IPGP)

 

  • codes "particle in cell" illustrés par le code ZELTRON

Orateur : Benoît Cerutti (IPAG)

 

Orateurs : Kees Dullemond (ITA, TBC) et Franck Lepetit (LERMA)

 

  • architectures système et parallélisme (CPU, GPU)

Orateur :  Emmanuel Quemener (Centre Blaise Pascal)

 

 

Inscriptions

Les inscriptions sont ouvertes et se font directement sur le site. Il est nécessaire d'avoir un compte sur la plateforme sciencesconf.org. 

Le nombre de places sera limité à 35. Si le nombre d'inscrits depasse le nombre de places, une sélection sera faite par les comités d'organisation. Afin de faciliter le processus de sélection, nous demandons à chaque inscrit d'envoyer une lettre d'intention à astrosim@sciencesconf.org, en complément de l'inscription en ligne. 

Vous pouvez aussi dès à présent manifester votre intérêt pour l'école en envoyant un email à astrosim@sciencesconf.org. Vous serez tenu au courant des dernières informations de l'école.

   

Comité scientifique d'organisation

Benoît Commerçon (CRAL, Lyon), chair

Patrick Hennebelle (SAp CEA Saclay), chair

 

Guillaume Aulanier (LESIA, Meudon)

Jérémy Blaizot (CRAL, Lyon)

Boris Dintrans (IRAP, Toulouse)

Guillaume Dubus (IPAG, Grenoble)

Sébastien Fromang (SAp CEA, Saclay)

Franck Le Petit (LERMA, Paris)

Aurélie Marchaudon (IRAP, Toulouse)

Comité local d'organisation

Benoît Commerçon

Patrick Hennebelle

Jérémy Blaizot

Emmanuel Quemener

Personnes connectées : 1